TAXI ASSURANCE AUTO

Taxi/VTC : une assurance de résilience en cas de non-paiement ou autre, est ce possible ?

Est-il possible d’être résilient dans certaines situations ?

Vous avez dû faire face à un certain nombre de contretemps, rendant difficile le paiement en temps voulu de votre prime d’assurance auto ? Vous êtes maintenant sans assurance pour travailler avec votre taxi en raison d’une non-régularisation lors de votre prime d’assurance auto, ou vous êtes sans assurance pour travailler avec votre taxi en raison d’une résiliation de votre assurance auto ou votre assurance taxi résilié ?

Les conséquences de l’impossibilité de payer une prime d’assurance taxi à temps, par exemple à cause d’un changement de coordonnées bancaires, d’un problème de distribution de salaire, ou simplement d’une difficulté financière, peuvent être graves ou excessivement dommageables (si vous êtes excessivement dommageable, visitez ce site pour trouver une Assurance taxi malus). Un défaut qui conduit fréquemment à la résiliation de l’assurance automobile pour cause de non-paiement, entraînant une perte de revenus, surtout si le véhicule en question est une source importante de revenus. Il n’est jamais inutile de rappeler que conduire un véhicule non assuré est un délit.

De plus, malgré sa résilience, l’assuré n’en reste pas moins dépendant de son ancien assureur pour l’intégrité de sa première, même s’il n’est pas assumé actuellement. Il sera également difficile pour l’assureur de trouver une nouvelle police si la précédente a été annulée pour cause de non-paiement, car l’assureur doit minimiser le risque d’un client non-payeur. Par conséquent, il est préférable d’éviter autant que possible ce type de résilience.

La procédure de résilience

Il n’y a pas lieu de s’inquiéter si vous recevez une lettre recommandée avec accusé de réception obligatoire indiquant un défaut de paiement de votre assurance automobile. En effet, vous disposez encore de 30 jours à compter de la réception de la lettre pour régler votre dette auprès de votre compagnie d’assurance. Il est à noter que vos garanties sont suspendues pendant la durée de la période de non-paiement, même si votre cotisation est réorganisée pendant cette période de 30 jours. Il est également à noter que les éventuels frais de suivi ou de recouvrement seront à votre charge. Si vous n’avez pas résolu le problème dans les 30 jours, votre assureur a le droit de résilier le contrat en vertu de l’article L. 113-3 du Code des assurances.

Lire en complément :  Les 9 meilleurs conseils pour vendre votre voiture

TAXI

Possibilité de déposer une plainte

Si vous estimez que la résistance de votre compagnie d’assurance est injustifiée, vous pouvez engager une négociation avec elle. Dans certaines circonstances, vous pourrez mener une action en justice. Toutefois, n’oubliez pas que, même si votre résilience est forte, une action en justice peut prendre beaucoup de temps et coûter très cher, tout en vous privant de votre capacité à conduire.

Si la négociation ou le recours échoue, la résiliation (ou radiation) est inscrite dans le fichier de résiliation automobile de l’Agira pour une durée de deux ans, sauf sinistre, auquel cas la durée est portée à cinq ans, et sauf non paiement de la prime, auquel cas l’inscription est révoquée une fois les primes payées.

Dans ce cas, votre inscription au fichier de résilience rendra plus difficile la recherche d’une nouvelle police d’assurance.

Pourquoi devrais-je choisir Ariam comme assureur taxi/Vtc ?

Si vous êtes à la recherche d’un contrat d’assurance taxi/Vtc, vous êtes au bon endroit.

Il est rare de trouver un seul contrat d’assurance taxi/VTC qui couvre tous vos besoins. Pour obtenir les meilleurs tarifs, nous vous recommandons de vous adresser à une compagnie d’assurance Courtier assurance VTC .