Poids lourds : Tout savoir pour les conduire

La France est un pays à la législation assez stricte, surtout lorsque l’on parle de sécurité routière. Ces mesures sont évidemment en place pour protéger les usagers, mais s’y retrouver peut parfois s’avérer compliqué. Ainsi, si vous souhaitez conduire un poids lourd, il y a des règles à connaître.

Aujourd’hui, nous vous proposons un guide pour mieux comprendre les règles et démarches à entreprendre. Une fois que vous serez prêt, vous pourrez alors visiter Truckjunkie pour équiper votre poids lourd et profiter de la route dans le confort.

3 règles à connaître pour conduire des poids lourds

  1. Le permis poids lourds

Avant toute chose, il est essentiel d’obtenir le permis vous permettant de conduire un poids lourd. Le permis C se divise en plusieurs catégories et les conditions varient selon votre âge. Il faut au minimum être âgé de 18 ans et titulaire du permis B (le permis véhicule de tourisme), pour pouvoir passer l’examen du permis C. Il faut également savoir que les véhicules de plus de 7,5 tonnes ne seront pas accessibles avant l’âge de 21 ans.

La durée de validité dépend également de votre âge et pour le renouveler, il faudra effectuer une visite médicale dans le cadre d’une utilisation professionnelle.

  1. La carte grise du véhicule

Lorsque vous faites l’acquisition d’un poids lourd, avant de commencer à le personnaliser avec des LED camion, il faudra enregistrer la modification de situation administrative du véhicule auprès de l’État. Si ce changement se faisait autrefois en préfecture, les règles ont changé depuis 2017.

Vous devrez ainsi faire vos démarches auprès d’un garage ou bien sur internet. On pourra alors vous demander une copie de votre permis C correspondant à la catégorie du véhicule. Il faut que le permis vous permette de conduire le véhicule selon son PTAC et son attelage. Il faudra aussi que le permis soit en cours de validité. Selon les spécificités du véhicule, d’autres documents peuvent vous être demandés.

  1. Le statut juridique

Conduire un poids lourd implique une raison professionnelle. Dans certains cas, vous avez la possibilité de vous déclarer comme auto-entrepreneur, notamment si vous possédez le véhicule et que vous réalisez des prestations pour d’autres entreprises ou particuliers.

Lire en complément :  Renforcement des contrôles routiers pendant l’été

Heureusement, dans la plupart des cas, les conducteurs professionnels, n’ont pas à s’occuper de cet aspect, puisque les camions sont possédés par la société qui les engage. À ce moment-ci, c’est la société qui va déclarer le véhicule et s’occuper de toute l’administration. Elle pourra demander le permis et d’autres justificatifs de formation à l’employé pour accomplir sa tâche. Il reste possible que la société demande à l’employé de faire sa déclaration d’auto-entrepreneur, tout dépendra de son statut au sein de l’entreprise.

Prendre la route et vivre de sa passion !

Si la route vous passionne et que vous rêvez de devenir chauffeur poids lourd, les démarches sont assez simples, il faut cependant savoir qu’elles ont un coût. Le passage du permis C peut vous coûter environ 3 000 €, et elle peut être accompagnée d’une formation FIMO qui coûte aussi entre  2 500 € et 3 000 €. La déclaration de la carte grise sera aussi payante selon la solution choisie.

Ainsi, conduire un poids lourd en France demande une bonne préparation et une connaissance approfondie des réglementations en vigueur. Que vous souhaitiez lancer votre carrière de chauffeur poids lourd ou simplement utiliser un camion pour des besoins professionnels, il est crucial de respecter toutes les démarches légales nécessaires. N’oubliez pas que chaque investissement en temps et en argent dans votre formation et la régularisation de votre véhicule contribue à une expérience de conduite plus sûre et plus épanouissante.

Heureusement, après cela, vous serez en mesure de prendre la route avec votre camion et de vivre votre passion en toute liberté.

Lire en complément :  Pourquoi déclarer la cession de son véhicule ?