Définition d’un véhicule de tourisme

Dans le cadre de certaines taxes et malus écologiques, il est primordial de déterminer si votre véhicule est dit de tourisme

Retrouvez l’ensemble  des taxes liées aux véhicules de tourisme sur notre page FAQ. Au delà de ces taxes dédiées aux particuliers, les entreprises doivent s’acquitter d’une taxe annuelle si elle utilisent des véhicules de tourisme, sur le territoire national, quelque soit le pays d’immatriculation d’origine.

Les vehicules de tourisme sont des voitures à usage des particuliers. Découvrez la définition du parlement européen au travers des directives 2007/46/CE, du 5 septembre 2007.

Pour faire simple, un véhicule de tourisme est un engin à moteur conçu ou aménagé pour transporter des personnes. Celui ne doit pas avoir plus de 9 places assises, en comptant celle du conducteur. Il peut avoir, ainsi, au maximum 8 passagers.  Ainsi, les utilitaires avec des sièges, les mini bus, les fourgonnettes et les monospaces pour les familles nombreuses sont considérés comme des voitures de tourismes.

Toutefois, voici plusieurs types de véhicules qui correspondent à ces caractéristiques mais qui ne sont pas considérés comme des véhicules de tourismes :

  • les véhicules d’urgences telles que les ambulances, camions de pompiers et véhicules de polices / secours
  • les corbillards ou véhicules funéraires

D’autres questions au sujets des cartes grises