Quelle est la date de la première immatriculation de votre véhicule ?

Champ B : date de la première immatriculation du véhicule

Le champ B est indiqué sur les nouvelles cartes grise.

La date de la première immatriculation du véhicule est la date à laquelle le véhicule a été mis ne circulation, pour la première fois. Cela signifie aussi qu’il s’agit de la date d’édition du premier certificat d’immatriculation du véhicule !

Les taxes liées à la date de la première immatriculation

En fonction de la date d’immatriculation initiale du véhicule, certaines taxes peuvent s’appliquer. Voici les deux principaux cas :

  • Taxe Y1 : si le véhicule à plus de 10 ans, le prix de la carte grise est divisé par 2 ! Cela n’est pas négligeable.  Pour les motocyclettes et véhicules utilitaires, il faut que le véhicule ait plus de 10 ans. Dans ce cas, il y a une réduction de 75 % sur le prix unitaire du cheval fiscal.
  • Taxe Y3 : c’est l’eco taxe co2 qui se calcule en fonction du taux d’émission  de CO2 du véhicule. Seuls les véhicules immatriculée pour la première fois, après le le 1er juin 2004 sont concernés.

Quand utiliser la date de la première immatriculation du véhicule ?

D’une manière générale, la date de la première immatriculation n’est pas vraiment utile, sauf dans deux cas de figures. En effet, au bout de 30 ans, le véhicule passe en collection et la législation notamment pour les contrôles techniques est beaucoup plus souples.

Enfin, lorsque vous vendez le véhicule, l’acheteur sera intéressé de connaitre l’ancienneté du véhicule. D’ailleurs, la code à l’argue, au delà des kilomètres, intègre la date de première immatriculation du véhicule, pour lui octroyer une valeur.